[#17] Robe d’automne

« Robe d’automne » en lien avec ce tissu aux couleurs de saison et comme un tableau un peu impressionniste. En plus il est tout doux, je l’adore (même si sa couleur kaki ne plait toujours pas à l’homme > ça ne m’a pas arrêtée bien sûr).

 

DSC_0019

Le modèle est issu d’un Burda et je ne l’ai vu qu’une seule fois réalisé par ailleurs (ici sur IG)

Un avis mitigé pour cette robe : beaucoup de travail, rien de raté objectivement mais beaucoup de petites choses qui me ne sont pas à la hauteur de mes attentes

DSC_0017

J’avais fait une toile pour le haut, et beaucoup de petites modifications avant / après :

  • haut T42 avec jupe T44
  • buste allongé de 2 cm pour descendre les pinces (et vu l’arrière une fois réalisé, le haut mériterait encore 2 à 4 cm car il tire dans le dos au lieu de bouffer)
  • ceinture réduite de 1.5 cm sur la hauteur (je n’ai pas osé la faire trop serrée)
  • suppression de la sous patte du haut et des pressions (il m’a fallu lire 4 fois les instructions pour comprendre de quoi ça parlait, ça me semblait bien trop compliqué > j’ai juste mis une fermeture invisible sur toute la hauteur)
  • largeur des poignets réduite de 2.5 cm et je passe quand même mon poignet boutons fermés (et j’aurai du ajouter 2/3 cm à la longueur manche, ça tire un peu quand je plie les bras)
  • pas d’ajout des marges de couture sur la bande du col pour la rétrécir (je la trouve même encore trop large, mais je n’en pouvais plus à ce stade de décalquer)

DSC_0006

Pour les fronces, j’ai testé le double fil (vu dans l’émission Cousu Main) : ça les tient super bien ! Penser à les faire bien près de la ligne de couture pour mieux les piquer.

37C0E616-8067-46B5-83F3-991161D942E1

C’est la première fois que je réalisais un poignet boutonné, et bien pas facile.

IMG_1788

D’autant que mes premières boutonnières machine sont ratées; les tests sur le tissu étaient concluants, la première a bien marché et après plus rien n’allait : le tissu ne glissait plus, quand je tirais un peu et bien les points n’étaient plus assez serrés, j’arrêtais avant, bref 3 boutonnières à reprendre à la main. Heureusement une fois les boutons fermés, plus rien ne se voit.

Et en plus, mes boutonnières ne sont pas du bon côté, un enfer à fermer avec l’autre main …

Par contre je suis très fière de mon col car j’ai réussi une belle piqure nervure. Attention le modèle est impossible à porter comme présenté (avec la lavallière qui fait un tour de cou avant le nœud) : le dos du col se positionne plus bas que le tour de cou et le décalage est ignoble.

DSC_0018

Modèle 115 du Burda Style d’août 2017 / Tissu de composition inconnue, acheté chez Toto 1961 de Massy / Boutons récupérés sur un vieux chemisier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s